Les métiers d'autrefois

Rechercher un métier dans la liste

A à Ca Ch à D E à L M à N O à P R à V

A

B

BAILLI OU SENECHAL

Il commence par faire trembler, ce baillivus qui apparaît à la fin du XIIème siècle et dont l’heure de gloire est le XIIIème siècle.

BARBIER ET BARBIER CHIRURGIEN

Sous l’Ancien Régime, le terme de "barbier" renvoie à trois métiers différents : le barbier et le barbier-perruquier, ancêtres des coiffeurs actuels, et le chirurgien-barbier, en charge de la petite chirurgie. Les frontières restent mouvantes entre ces professions, qui vont progessivement se distinguer.

BERGER

Le métier de berger plonge ses racines dans le Néolithique, lorsque nos ancêtres se sédentarisent en pratiquant l’élevage. Longtemps les pratiques et l’outillage restent inchangés, jusqu’au XIXème siècle où la modernisation modifie peu à peu cinq mille ans de tradition pastorale.

BLANCHISSEUSE

Des lavandières qui battent le linge à la rivière aux ouvrières des grands centres de blanchissage du début du XXème siècle, la profession évolue considérablement. Métier éprouvant et très féminisé, le blanchissage du linge est toujours resté source de grand battage et de commérages…

BOUCHER

Le métier de boucher, au nombre des professions les plus anciennes, n’est pas si courant autrefois, surtout dans les campagnes. Le boucher n’en est pas moins un personnage important de la société. Avec ses outils et ses taches de sang, il est craint et respecté, et souvent fort en bouche…

BOULANGER

Autrefois à la base de la nourriture, le pain occupe une place quasi mythique dans la société. La corporation fort ancienne des boulangers en tire une considération exceptionnelle. Le métier est pourtant victime de l’autorité, des assauts populaires et de conditions de travail déplorables.

BOURREAU

Bourreau... Si le métier a toujours compté peu de membres, il occupe dans la littérature comme dans l’imaginaire collectif une place considérable : pilori, décapitation, pendaison... marquent ainsi nos grands romans d’aventures. Quant au bourreau, il vit le plus souvent comme un paria.

BOURRELIER, SELLIER, HARNACHEUR

Bourrelier, sellier, harnacheur, trois activités réunies sous un même toit et par un même homme. Trois métiers indispensables dans le monde traditionnel rural et les transports d’antan. Au XIXème siècle, à la campagne comme en ville, cet artisan polymorphe est donc bien présent.

BUCHERON

Le bois ? Un matériau noble que l’homme a appris à travailler depuis des siècles. Même le bûcheron qui manie la hache respecte la forêt. Il sait à la fois couper les arbres qui le font vivre mais aussi protéger les jeunes pousses et entretenir les sous-bois pour les générations suivantes.

CA