Utiliser le cadastre en généalogie

Utiliser le cadastre en généalogie
zoom
 

Prix : 10,00 €

Chez vous d’ici le 26 oct.

0/5

 
En généalogie, la première chose que le cadastre vous apporte, ce sont des indications sur la fortune foncière personnelle de votre ancêtre : le type de biens qu’il possède (champs, bois, appentis, vignes, maisons, etc.), leur valeur, leur date d’achat ou de revente... Vous avez sous les yeux, en une seule page, toute une vie d’acquisition : est-il né pauvre et mort riche ou vice-versa ? Le cadastre offre une vue synthétique qui s’inscrit dans la durée, à l’inverse des documents notariés. Car un contrat de mariage ou un inventaire après décès donnent une vision de la situation à un moment précis, mais ne permettent pas de détecter les évolutions et les revers de fortune éventuels.

Le cadastre apporte aussi des informations sur les maisons. C’est par lui que vous commencez si vous souhaitez connaître l’histoire de telle ferme, de telle demeure, parce que vous y vivez, ou qu’elle a appartenu à un aïeul. Car il vous la montre sur deux plans à plus d’un siècle d’écart, et des registres vous permettront de savoir à quand remontent les modifications.

Par ailleurs, si l’état civil de la commune où vivaient vos ancêtres a été détruit, le cadastre constitue alors une clé d’entrée rapide vers les fonds des hypothèques, qui fournit souvent des dates et lieux de naissance, parfois de décès, ainsi que les adresses des descendants si les propriétés sont restées dans la famille.

> Le produit en détails